• Open Daily: 10am - 10pm
    Alley-side Pickup: 10am - 7pm

    3038 Hennepin Ave Minneapolis, MN
    612-822-4611

Open Daily: 10am - 10pm | Alley-side Pickup: 10am - 7pm
3038 Hennepin Ave Minneapolis, MN
612-822-4611
Pour Mieux Prevenir l'Extrémisme Violent Au Tchad: Revue scientifique du CEDPE avril 2021

Pour Mieux Prevenir l'Extrémisme Violent Au Tchad: Revue scientifique du CEDPE avril 2021

Dingamro, Deko
Njerané, Mardochée
Josiane, Darwatoye

Paperback

General Reference

ISBN13: 9798522197421
Publisher: Independently Published
Published: Jun 17 2021
Pages: 100
Weight: 0.32
Height: 0.21 Width: 6.00 Depth: 9.00
Language: French
La société actuelle vit dans la terreur extrême où chaque individu voit sa vie réduite au néant par les faux prometteurs du paradis céleste appelés Boko Haram. Ces derniers promettent à leurs victimes l'héritage du paradis en récompense de leur vie. Ainsi, l'on assiste chaque jour à toutes formes de violence qu'elle soit physique ou émotionnelle infligée par son entourage, partisan d'un mouvement terroriste ou de la secte Boko Haram.

Prise d'assaut par les groupes terroristes pour mener leurs actions de crime contre l'humanité, le Lac Tchad est considéré comme une zone d'insécurité. Le Tchad et ses différents partenaires des zones frontalières reliées au Bassin du Lac Tchad mettent en oeuvre toutes les stratégies sécuritaires nécessaires pour assurer la sécurité nationale notamment celle des habitants du Lac Tchad où les actes de terrorismes sont les plus fréquents.

L'insécurité sociale régulière qui règne dans le Bassin du Lac Tchad attire l'attention de tant d'organisations mondiales et des chercheurs à s'intéresser à cette zone frontalière confrontée depuis une décennie à des attaques terroristes qui déstabilisent sa population. Ces organisations et/ou chercheurs tentent d'apporter leur appui particulier aux victimes de cette zone. Le Centre d'Études pour le Développement et la Prévention de l'Extrémisme (CEDPE) fait partie de ces organisations qui luttent contre la violence sous toutes ses formes. Le Centre fait de la prévention et de la sensibilisation son art de combat contre l'extrémisme violent en créant cette revue scientifique trimestrielle qui demeure un outil de communication et de sensibilisation pouvant atteindre un public large et varié. Plusieurs thèmes de violences y sont traités. Cette revue scientifique trimestrielle tient lieu d'une idée de prévention de l'extrémisme violent, de promouvoir la paix. Quatre articles voire quatre thèmes sont traités dans cette revue dont les trois traitent la question de violence terroriste et un thème basé sur la chefferie traditionnelle.
Dans le premier thème: L'organisation de la Secte Boko Haram à N'djaména lors des attentats de 2015, l'auteur relaie les faits qui ont conduit à l'attaque perpétrée par la secte Boko Haram en plein centre ville de la capitale tchadienne qui a fait plusieurs victimes.
Le deuxième thème: Le pouvoir traditionnel une entité dynamique et remise en cause dans nos sociétés explique et décrit les moeurs et coutumes dans les sociétes traditionnelles du Sud du Tchad notamment le processus d'accession au trone (chefferie) et l'initiation. Cette tradition qui, par la suite, prendra une tournure qui aboutira à des actes de violence et de division communautaire.
Dans le troisième thème: Actions des femmes en matière de prévention de l'extrémisme violent: En quoi est-ce pertinent?, l'auteure explique l'importance et le rôle que peut jouer la femme pour prévenir l'extrémisme violent. Dans son analyse, l'auteur admet que la femme peut être à la fois une actrice fondamentale dans la prévention de l'extrémisme violent
Dans le quatrième thème: La Province du Lac: Actions et défis des forces de défense et de Sécurité et des Organisations de la Société Civile, l'auteur met l'accent sur le rôle que jouent les organisations de la société civile et les forces de défenses et de sécurité pour prévenir l'extrémisme violent dans le Bassin du Lac Tchad. Il explique également les actions et défis à relever par les forces de défense et de sécurité dans la prévention de l'extrémisme violent.

Par NEMBAYE MAIBIGUE Davy
Communication/Marketiste-Publicitaire
Chargée de Programme du CEDPE

Also in

General Reference